X

JOSEPH, Manuel
Aubépine, Hiatus, Kremlin, Netflix & Aqmi ou les Baisetioles

Le 12 novembre 2016, un an après les attentats qui y avaient fait des dizaines de victimes, le Bataclan rouvre ses portes à Paris : Sting s’y produit. « L’art est un rempart contre la barbarie », rappelle le chanteur au public qui l’accueille. Le lieu a été refait « de façon à en chasser les fantômes », précise le président de Lagardère Live Entertainment. Fin 2016, Manuel Joseph envoie des textos, au sujet de rendez-vous de travail, de rencontres amicales ou sentimentales, de moyens de subsistance dans le champ de l’art et de son économie. La même année 2016, une galerie parisienne d’art contemporain demande au poète de réfléchir à un texte pour accompagner une exposition d’objets de l’artiste Jean-Luc Moulène, avant d’abandonner la publication. C’est le point de départ institutionnel de ce livre.

Aubépine, Hiatus, Kremlin, Netflix & Aqmi ou les Baisetioles encadre et punaise des énoncés prélevés principalement sur des écrans : presse internet, séries télé, téléchargements et streamings, dont il extrait des blocs, tire des formules, agrège des slogans. L’écriture de Manuel Joseph vise à rendre sensibles des processus d’envoûtement médiatique qui affectent toutes les strates de l’existence. Par carottage et échantillonnage de correspondances (SMS), d’articles de journaux, de sites Web et d’opérateurs fictionnels, il fait de la poésie un instrument de saisie des différentes formes de sujétion spectaculaire, économique, administrative, politique à l’oeuvre dans notre espace social. La méthode des Baisetioles s’apparente à celle du hacking, taillant dans les jeux de langage de ces totalités diffuses et massives au sein desquelles nous sommes embarqué·e·s, que l’on appelle idéologies.

[note de l'éditeur]

Published by Questions théoriques, 2020
Literature

Price: 13€

OUT OF STOCK
JOSEPH, Manuel - Aubépine, Hiatus, Kremlin, Netflix & Aqmi ou les Baisetioles